Poursuites d’études

Et toi, tu fais quoi après ton diplôme d’orthoptie ?

Viens découvrir notre toute première Fiche Perspective Professionnelle sur le Master Santé ! 

D’autres Fiches sur les différentes poursuites d’études en orthoptie seront disponibles très prochainement.


Après avoir obtenu le diplôme d’orthoptiste, nombreux sont ceux qui veulent poursuivre leur formation. L’une des voies les plus empruntées est le master. En effet le diplôme d’orthoptie vous donne le grade de licence, vous pouvez donc candidater au master de votre choix ; le Master Santé étant le plus souvent choisi par les nouveaux diplômés.

Actuellement deux masters sont choisis par les nouveaux diplômés : le master santé à Sorbonne Université à Paris et le master santé à Lyon. Il faut savoir que ces masters-là vous ouvrent les portes dans le domaine de la recherche clinique.

1. Master Santé – Paris

Pour accéder au master santé à la SU il faut se rendre sur le site http://master.sante.sorbonne-universite.fr/fr/master1.html. Les inscriptions se font entre mi-avril et fin juin.  

La première année étant commune est composée des UE suivantes :

  • Insertion professionnelle 
  • Physiologie et Physiopathologie ;
  • Communication en 3R 
  • Anglais
  • Bioéthique
  • Bibliographie 
  • Biologie de l’enfant à la personne âgée
  • Biostatistiques appliquées à la recherche clinique
  • Ethologie fondamentale
  • Stages
  • Observer et comprendre le travail 
  • Cognition et pathologies
  • Management 
  • Education – Formation
  • Méthodologie rédactionnelle et bibliographie
  • Neurosensorielle

A  partir de la deuxième on peut choisir parmi les 7 parcours proposés par la faculté :

1. Epidémiologie

Dont l’objectif est de former les étudiants dans le domaine de la mesure et de l’analyse des données de santé

2. Recherche clinique et pharmacovigilance

Dont l’objectif de fournir aux étudiants une compétence et un savoir-faire leur permettant de conduire un projet de recherche clinique

3. Recherche et organisation en santé

L’objectif consiste à développer les pratiques médicales et paramédicales basées sur les preuves scientifiques dans la prise en charge du handicap ou de pathologies chroniques.

Le parcours offre des possibilités d’insertion aussi bien dans le domaine de la recherche, l’enseignement, de l’encadrement que dans celui d’application de la santé. La formation peut déboucher sur les métiers suivants :

Enseigner dans le secteur sanitaire et médico-social

Recherche : thèse / PhD

Investigateur/coordinateur de projets de recherche (ex : PHRIP)

Conseiller les administrations de santé territoriales et les associations de malades

Coordonnateur de soins dans le secteur sanitaire ou médico-social

Coordinateur de projet dans le secteur sanitaire et médico-social

Mettre en place de nouvelles pratiques en urologie, gynécologie obstétrique, médecine physique et réadaptation, neurologie, chirurgie viscérale, soins infirmiers et soins de rééducation

4. Education thérapeutique et didactique professionnelle

Vise à former aux fonctions de coordinateur, et aux métiers de l’intervention et de la formation liés à l’éducation thérapeutique. Il a pour objectif d’aider les étudiants à être en capacité de s’intégrer dans des unités de recherche croisant les approches conceptuelles de la médecine, des soins infirmiers, de la formation et des sciences humaines et sociales de la santé.

5. Expertise en gérontologie

A pour objectif de fournir aux étudiants une compétence et un savoir-faire leur permettant d’arpenter sereinement le milieu de la gérontologie.

6. Pratiques avancées en soins en cancérologie

7. Risques sanitaires, radionucléaires, biologiques, chimiques, et explosifs

Le temps consacré à la formation :

  • M1 : cours du jeudi au vendredi de 8h30 à 18h15 et le samedi matin jusqu’en octobre de 9h à 12h.
  • M2 : dépend de la formation choisie

Les frais de scolarité s’élèvent à environ 500€ / an.

2. Master Santé – Lyon

L’objectif principal du Master Santé à Lyon est de former des professionnels de haut niveau dans les domaines du handicap et de l’amélioration de l’autonomie des personnes handicapées. Le master propose entre autres une formation aux connaissances théoriques, méthodologiques et pratiques en santé publique ainsi qu’une spécialisation aux déficits neurosensoriels et cognitifs ou aux déficits moteurs.

Le Master Santé du Domaine Sciences, Technologies, Santé de l’Université Claude Bernard Lyon 1 est constitué d’un M1 commun et de deux parcours : 

  • M2 Handicaps Sensoriels et Cognitifs
  • M2 Recherche et Réhabilitation du Handicap Moteur

Le parcours Handicaps Sensoriel et Cognitif (HSCo) forme plus particulièrement à la recherche sur l’évaluation et la remédiation des handicaps sensoriels, moteurs et cognitifs, notamment par l’acquisition.

Programme du M2 HSco :

UE1 – HANDICAP ET AUTONOMIE

UE2 – COGNITION ET SCIENCE DE LA READAPTATION

UE3 – CONFERENCES THEMATIQUES, STR 2005M

UE4 – METHODES DE RECHERCHE EN READAPTATION

UE5 – ANGLAIS BIOMEDICAL,

UE6 – TROUBLES DE LA PERCEPTION VISUELLE OU AUDITIVE

UE7 – TROUBLES DU LANGAGE ET DE LA COMMUNICATION

UE8 – TROUBLES DES FONCTIONS EXECUTIVES ET DU GESTE

UE9 – TROUBLES DE L’ATTENTION ET DE LA CONSCIENCE

UE10 OPTIONNELLE – TROUBLES DU DEVELOPPEMENT, ENFANT

UE11 OPTIONNELLE – TROUBLES DE LA MEMOIRE, VIEILLISSEMENT

UE12 – STAGE-MEMOIRE-SOUTENANCE

Le parcours Réhabilitation du handicap moteur (REHAB) est destiné à la formation des professionnels intéressés par l’évaluation et la recherche en réadaptation des handicaps moteurs avec trois objectifs pédagogiques principaux :

  • Acquérir les outils d’évaluation des handicaps moteurs
  • Acquérir les bases nécessaires au développement des techniques de rééducation motrice •    Acquérir les bases méthodologiques nécessaires au développement de méthodes de compensation des handicaps moteurs et de procédures d’accompagnement du parcours de soins et du projet de vie des personnes handicapées,

Pour résumer, cette formation :
– permet aux professionnels de la réadaptation de se former à la recherche pour l’intégrer à leur métier ;
– est un accès au doctorat puis aux métiers de la recherche et de l’enseignement,
– forme les futurs cadres ;
– permet d’envisager un débouché vers les métiers d’attaché de recherche clinique.

Pour plus d’informations ainsi qu’une inscription vous pouvez vous rendre sur le site suivant : https://istr.univ-lyon1.fr/formations/master-sante/master-sante-690266.kjsp

Modalités d’inscription (pour l’année universitaire 2018-2019) : 

Du 03 avril au 20 août 2018, vous faites une demande d’inscription au Master Santé sur le portail e-Candidat (https://ecandidat.univ-lyon1.fr/#!accueilView), ou sur le site de CampusFrance pour les étudiants étrangers, dont les pays font partie du catalogue.

Ensuite, pour la 1ère session d’inscription, vous avez jusqu’au 18 juin 2018 pour nous envoyer votre dossier de candidature avec les documents à joindre et pour la 2ème session d’inscription, vous avez jusqu’au 20 août 2018.
Les dossier seront étudiés par la commission pédagogique du Master Santé qui donnera sa décision.

Tarifs :

  • plein : 243€ + 90€ (CVEC)
  • réduit : 159€ + 90€ (CVEC)

Quelques conseils des anciens : 

Ne pas se mettre la pression, faire ce qu’on souhaite, ce n’est que du bonus. Nous avons un beau métier le master permet de se spécialiser ou de s’ouvrir d’autres portes en plus d’être un orthoptiste ”
Thibaut Louvet (Chargé de recrutement chez le groupe Point Vision)

Garder la motivation;. À savoir que ce que l’on apprend n’est pas indispensable pour être un bon orthoptiste, c’est différent. Le Master donne la possibilité de faire d’autre chose qu’avec un “simple” certificat de capacité
Antoine Miorcec (M1 Santé Sorbonne Université)

Ne pas se limiter aux masters proposés initialement, certains sont moins habitués à avoir des orthos mais notre légitimité n’est pas moindre. Ne pas hésiter à tenter. De plus des orthos spécialisés et masterisés ne pourront que faire avancer et développer notre métier
Marine Raphanel (Phd student chez Institut de la vision)